Pourquoi mon chat tremble : est-ce grave (la réponse)

Partagez à vos amis :

🟢 Les informations dans cet article ont été vérifiées et approuvées par le docteur Sadia, une vétérinaire spécialiste.

Découvrir des tremblements chez son chat est souvent source d’anxiété. Et s’il convient de s’alarmer en cas de symptômes additionnels et durables, il se peut également qu’il n’y ait aucune gravité.

Les tremblements trouvent principalement leur source sur l’aspect physique, comportemental et parfois environnemental. Alors pour en découvrir la source, il faut analyser la situation dans son ensemble. Observation et réactivité sont les deux premières clés pour venir en aide à votre chat en cas de besoin. 

Dans cet article, je vous dévoile les 7 causes fréquentes pouvant expliquer des tremblements observés chez votre matou. Puis, je vous montrerais les solutions à mettre en place.

Votre chat tremble ? 7 causes possibles

chat qui tremble photo 1

Quelles que soient les raisons, je vous recommande dans tous les cas de placer votre chat sous surveillance durant quelques heures afin d’observer son comportement. Puis essayez de repérer les signes que je vais vous présenter.

 

L’excitation

Si votre chat monte fortement en excitation (pendant une partie de chasse aux oiseaux, par exemple), il peut tout à fait se mettre à trembler. En fait, cette réaction nerveuse du corps lui permet d’évacuer le trop plein d’excitation.

On peut également retrouver de hauts niveaux d’excitation durant les “zoomies”, ces quarts d’heure de folie quotidien durant lesquels les chats déchargent leur trop plein d’énergie. Là aussi, dans certains cas, des tremblements peuvent être observés.

Il s’agit là de tremblements très éphémères et qui ne durent bien souvent que pendant la durée du stimulus provoquant cette excitation.

 

La peur

La peur peut également être une cause liée à des tremblements passagers.

On attribue au chat des réactions démesurées face à ce sentiment, comme une allure prostrée ou la queue hérissée. Mais il est tout à fait possible qu’un chat traduise la peur ressentie par l’intermédiaire de secousses incontrôlées.

 

La fatigue

chat qui tremble photo 2

La fatigue peut être un déclencheur de tremblements. Le contre-coup d’un événement, un stress ponctuel mais très fort suffisent à déclencher quelques phases de tremblements.

Il arrive qu’on constate également des tremblements comme symptômes post-opératoires, lorsque le corps met du temps à se réveiller complètement. Il traduit ainsi une faiblesse passagère.

À l’instar des humains lorsque nous faisons une hypoglycémie, une baisse d’énergie peut également engendrer de la fatigue chez le chat, et donc des tremblements. 

En général, ceux-ci disparaissent en quelques heures. Car n’oubliez pas que les chats domestiques dorment jusqu’à 18h par jour !

Enfin, si votre chat subit régulièrement des tremblements liés à la fatigue ? Alors il sera nécessaire de pousser les investigations auprès de votre vétérinaire. En effet, des tremblements réguliers en lien avec la fatigue peuvent aussi cacher un diabète.

 

Le froid

Minou a joué les aventuriers en faisant le grand plongeon dans le bassin de carpes koï du voisin et est rentré trempé par 2°C ? Pas de panique, les tremblements s’expliquent donc très facilement par le froid causé !

Il est impératif de le sécher vigoureusement. Puis, il faut veiller à ce que ses tremblements de froid n’évoluent pas au stade supérieur, en passant en hypothermie notamment.

On estime un début d’hypothermie lorsque la température corporelle est inférieure à 36,5°C. Le stade devient plus prononcé dès qu’on descend sous la barre des 35°C. Une hypothermie mal gérée peut finir par entraîner le décès du chat. Donc il ne faut pas prendre cela à la légère.

Les cas d’hypothermie peuvent s’avérer fréquents chez les chatons. En effet, puisque dans les premières semaines de vie leur corps ne sait pas encore réguler leur température. Ils sont donc sensibles à la température de l’environnement dans lequel ils vivent.

 

La fièvre et la douleur

chat qui tremble photo 3

La fièvre survient lorsqu’une infection est détectée par le corps et que ce dernier cherche à la combattre. Une température élevée peut alors générer des tremblements, liés aux spasmes musculaires.

Dans le cas de la fièvre, les tremblements sont souvent associés à un abattement et une dégradation de l’état général du chat concerné.

Chez le chat, la fièvre se déclare dès que la température corporelle dépasse les 38,5°C.

Dans le cadre d’une douleur également, il est possible que votre matou se mette à trembler. C’est une réaction parallèle au cerveau qui sécrète de l’endorphine afin d’essayer de soulager la douleur subie. 

 

L’empoisonnement ou l’intoxication

Les tremblements peuvent également être synonyme d’intoxication. Conjugués avec une toux, une hypersalivation, des vomissements et/ou des pupilles dilatées, il est probable que vous soyez face à un cas d’empoisonnement. 

Si les chats sont souvent méfiants vis à vis de ce qu’ils ingèrent, notamment lorsqu’ils ne connaissent pas. Il arrive parfois que le pire survienne malgré tout. Par ailleurs, la malveillance causant des cas d’empoisonnement liés au voisinage s’est fortement développée ces dernières années.

Il est également possible que votre chat s’empoisonne accidentellement, en chassant par exemple une souris ayant elle-même avalée de la mort-aux-rats, par exemple.

Alors agissez sans attendre en prenant contact avec votre vétérinaire pour sauver votre petit félin et limiter les répercussions sur son système nerveux.

 

Crise d’épilepsie

L’épilepsie est une maladie qui n’épargne pas la gente féline. Il existe 3 formes d’épilepsie, mais toutes présentent les tremblements comme symptômes.

Dans un premier temps, on constate un changement de comportement peu de temps avant la crise, notamment sous forme d’agitation progressive.

Les convulsions et tremblements surviennent alors, liés aux décharges électriques délivrées par le cerveau. Le chat demeure inconscient durant cette phase, jusqu’au moment de récupération qui survient après.

Que dois-je faire si mon chat tremble ?

chat qui tremble photo 4

Dans tous les cas, une phase d’observation est nécessaire afin de repérer l’intensité et la fréquence des tremblements, le changement de comportement etc..

En effet, vous devez observer votre matou pour déceler les causes des tremblements. Dans le cas d’une peur, on privilégiera l’isolement du chat dans une pièce au calme.

Dans le cas d’un chat qui aurait froid, on s’assure qu’il soit parfaitement sec. Puis on le couvre et on apporte un confort supplémentaire en le rapprochant d’une source de chaleur. On peut également opter pour l’utilisation d’une bouillotte.

Pour un chat qui serait prédisposé à des effets liés au stress de manière récurrente, ou qui serait de nature anxieuse ? Alors rapprochez-vous d’un vétérinaire comportementaliste ou optez pour un traitement à base de fleurs de Bach.

En cas de symptômes multiples, ou de tremblements qui durent trop longtemps, et dont on ne sait expliquer l’origine ? Il faut agir autrement. En effet, il est nécessaire dans ces cas-là de se rapprocher de votre vétérinaire afin que votre chat soit en sécurité, et que vous puissiez être rassuré.

Dans le cas d’une crise d’épilepsie, il n’y a rien à faire à l’instant T. Hormis peut-être sécuriser l’environnement autour du chat afin qu’il ne se blesse pas. Et il existe aujourd’hui des traitements permettant aux chats de vivre leur vie d’épileptique avec un minimum de confort.

Conclusion

chat qui tremble photo 5

Pour résumer, dès lors que votre chat développe un comportement inhabituel, et une succession de symptômes, il est impératif de réagir rapidement.

Les causes sont suffisamment nombreuses pour se permettre de conclure trop rapidement sans l’avis d’un professionnel, notamment pour les cas d’empoisonnement ou de maladies. 

Si dans certains cas comme la fatigue ou la peur, il n’y a pas grand chose à faire. Et il en est tout à fait autrement pour une crise d’épilepsie, de la fièvre, une douleur ou une hypothermie.

Si vous avez une question ou que vous voulez partager votre expérience avec une friandise pour chat… alors vous pouvez laisser un message dans l’espace commentaire ci-dessous. Je lis tous les messages et j’y réponds souvent !

Bien à vous,

Marie du site Chadoux.com

Passionnée par les chats et leur univers, je suis souvent en contact avec des vétérinaires et des comportementalistes spécialisés dans les chats. Et dans mes articles, je mets à disposition mon expertise pour vous aider à vivre une vie heureuse avec votre matou.

Docteur Sadia

Docteur Sadia

Le docteur Sadia décroche son doctorat en médecine vétérinaire de l'Université des sciences vétérinaires et animales en 2017. Par la suite, elle obtient son Master en Philosophie en médecine clinique. En 2022, le docteur Sadia publie un article de recherche dans la revue internationale européenne NOVUS.


Partagez à vos amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.