5 étapes simples pour enlever une tique de votre chat (facilement)

Partagez à vos amis :

Elles apparaissent dès que les températures avoisinent les 10 degrés : les tiques peuvent mener la vie dure à votre chat, notamment du printemps à l’automne.

Ces parasites suceurs de sang se plaisent particulièrement dans les environnements boisés ou dans les parcs, dans les buissons, les hautes herbes et parfois même dans les arbres. Et ils se nichent dans les poils de votre chat dès que l’occasion se présente.

Donc il est important de retirer les tiques de votre chat rapidement. Car le risque si vous laissez les tiques se sustenter du sang de votre chat ? Une anémie causée par une infestation massive, des maladies transmises par le parasite ou encore une infection localisée au niveau de la piqûre.

Alors si votre chat a attrapé une tique ? Pas de panique. Je vous indique, étape par étape, comment faire pour enlever une tique qui se nourrit du sang de votre chat.

Pour enlever une tique ? Munissez vous d’une pince adaptée, attrapez la tête de la tique avec puis tournez avec douceur pour éviter que la tête de la tique reste coincée dans la peau de votre chat.

Le plan étape par étape pour enlever une tique de votre chat

Enlever tique chat photo 1

Je vous rassure, il est relativement fréquent d’observer des tiques sur votre chat. Surtout si celui-ci à l’habitude de se promener à l’extérieur, dans les hautes herbes ou dans les buissons. Alors pour éviter toute complication, il est essentiel de les retirer au plus vite.

Découvrez dès maintenant les 5 étapes pour enlever facilement une tique de votre chat :

 

Étape 1 – Munissez-vous d’une pince et placez-là au bon endroit

Vous n’avez pas encore de pinces à tiques ?

⇒ Cliquez ici pour voir les meilleures pinces pour votre chat

Avant toute chose, il faut se munir d’une pince ou d’un crochet à tiques pour extraire le parasite dans son intégralité. Cet accessoire permet d’enlever la tique sans l’écraser ni laisser une partie de son corps sur votre chat.

Ensuite, écartez les poils de votre chat au niveau de la piqûre. Puis placez la pince autour de la tique, aussi près que possible de la peau de votre chat. Procédez délicatement.

 

Étape 2 – Retirez délicatement la tique de votre chat

Saisissez la tête de la tique en l’entourant avec votre pince. Ne tirez surtout pas : il faut tourner la pince sur elle-même de façon continue. En fait, c’est comme si vous deviez “dévisser le parasite”. Ainsi, celui-ci se détachera facilement de la peau de votre matou.

Et surtout ? Allez-y en douceur pour éviter que le corps de la tique ne se sépare de sa tête.

 

Étape 3 – Débarrassez-vous correctement de la tique

Enlever tique chat photo 3

Après avoir retiré la tique de votre chat, il faut s’en débarrasser définitivement pour éviter une nouvelle piqûre. Pour cela, je vous conseille différentes solutions : emprisonnez-la dans un mouchoir éliminé aux toilettes, immobilisez-la sur un scotch jeté à la poubelle ou écrasez-la entre deux surfaces dures.

 

Étape 4 – Désinfectez la piqûre de tique de votre chat

La piqûre de tique de votre chat se transforme souvent en petite plaie. Examinez-la pour vous assurer d’avoir bien retirer la tête de la tique. Et pour éviter toute infection de cette plaie, désinfectez la piqûre de tique à l’aide d’un produit adapté à une utilisation sur votre animal.

 

Étape 5 – Surveillez votre chat pendant quelques jours

Une fois la tique retirée, il reste une dernière étape importante : la surveillance. Observez votre chat. Et s’il présente le moindre signe de fièvre ou de fatigue, consultez immédiatement un vétérinaire.

Que faire si la tête de la tique reste coincée dans la peau de votre chat ?

Enlever tique chat photo 2

Le risque lorsque l’on retire une tique ? C’est que la tête du parasite peut rester coincée dans la peau de votre chat. Alors voici la marche à suivre si vous faites face à cette problématique.

Avant toute chose, ne tentez pas de retirer la tête de la tique vous-même. Vous risqueriez de blesser votre animal et de créer une infection au niveau de la piqûre.

Pour procéder dans les règles de l’art, désinfectez la zone de la piqûre qui comporte encore la tête de la tique. Utilisez de l’eau et du savon ou un désinfectant approprié.

Ensuite, surveillez attentivement la peau de votre animal, plusieurs fois par jour, jusqu’à ce que la tête de la tique tombe d’elle-même.

Attention : 

Il est important de guetter le moindre signe d’infection et de surveiller les éventuels changements qui peuvent apparaître au niveau de la piqûre. Si la zone est devenue rouge, gonflée ou douloureuse, consultez immédiatement un vétérinaire. Il pourra prescrire un antibiotique ou un traitement adapté à votre chat pour lutter contre l’infection.

Comment éviter que votre chat attrape des tiques ?

Les tiques sont un véritable fléau pour les êtres humains comme pour les animaux. Alors rien de tel que la prévention pour empêcher ces parasites de vous gâcher la vie. Découvrez les deux solutions que j’applique personnellement pour éviter que mon chat attrape des tiques.

 

Optez pour un antiparasitaire de prévention

Mieux vaut prévenir que guérir. Pour protéger votre chat d’éventuelles piqûres de tiques et des transmissions de maladies en tout genre qui peuvent l’affecter durablement… optez pour un antiparasitaire qui élimine les tiques ou les dissuade de s’accrocher à votre chat. Il existe différents formats : choisissez celui que votre félin tolère le mieux.

Vous pouvez appliquer un antiparasitaire en pipette à appliquer sur le dos de votre chat. Le produit se diffuse ensuite sur tout le corps et son action peut durer jusqu’à 12 semaines. Il existe aussi une version en spray qui produit les mêmes effets.

Le vétérinaire de votre boule de poils peut également vous proposer une solution pratique et très efficace, si votre chat ne rechigne pas à avaler des cachets : les comprimés antiparasitaires. 

Enfin, je souhaiterais vous mettre en garde sur une solution populaire mais assez dangereuse : le collier anti-tiques. Bien qu’il soit efficace, il comporte un risque de blessure si votre chat reste accroché quelque part avec son collier.

 

Adoptez les bons réflexes au quotidien

En plus de l’antiparasitaire à administrer régulièrement à votre chat, il est essentiel de d’adopter les bons réflexes pour limiter les risques de piqûre par une tique.

Tout d’abord, évitez – dans la mesure du possible – de laisser des hautes herbes et des buissons fournis là où se promène quotidiennement votre chat. Ensuite, contrôlez soigneusement le pelage de votre matou lorsqu’il rentre de sa promenade. Cela vous permettra de retirer les tiques présents en surface avant qu’ils piquent votre chat.

Enfin, brossez ou caressez régulièrement votre compagnon préféré et soyez attentifs à toute irrégularité sur sa peau. C’est peut-être une tique qui y a élu domicile pour se sustenter.

Le mot de la fin

Les tiques, ces parasites que l’on craint particulièrement en saison chaude, sont un véritable fléau pour vous et pour votre animal. En effet, ils peuvent être responsables d’infections et de maladies graves.

Heureusement, il existe des actions préventives pour limiter les risques de piqûre par les tiques. Les antiparasitaires sont particulièrement efficaces s’ils sont administrés régulièrement. Quelques bons réflexes simples comme la surveillance et le contrôle peuvent également éviter à votre chat de subir une piqûre de tique.

Si une tique a d’ores et déjà piqué votre chat, pas de panique. Il est relativement simple de la retirer en se munissant d’un outil approprié et d’une bonne dose de patience. En effet, il faut agir avec douceur et délicatesse pour effectuer les bons gestes et retirer la tique dans son intégralité. Ensuite, il suffit de désinfecter la plaie et de surveiller l’état de santé de votre félin.

 

Si vous avez un commentaire, ou un retour à faire sur cet article, je vous invite à laisser un message dans l’espace commentaire juste en-dessous de cet article. Je lis tous les commentaires, et j’y réponds souvent.

Bien à vous,

Marie du site Chadoux.com

Passionnée par les chats et leur univers, je suis souvent en contact avec des vétérinaires et des comportementalistes spécialisés dans les chats. Et dans mes articles, je mets à disposition mon expertise pour vous aider à vivre une vie heureuse avec votre matou.


Partagez à vos amis :

Marie

Passionnée par les chats et leur univers, je suis souvent en contact avec des vétérinaires et des comportementalistes spécialisés dans les chats. Et dans mes articles, je mets à disposition mon expertise pour vous aider à vivre une vie heureuse avec votre matou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.