Mon chat perd ses poils – Causes et Solutions

Partagez à vos amis :

🟢 Les informations dans cet article ont été vérifiées et approuvées par le docteur Sadia, une vétérinaire spécialiste.

Vous retrouvez des poils de chat partout, sur vos vêtements, votre canapé, votre plus beau tapis. Aucun doute, votre compagnon adoré perd ses poils. C’est terrible, c’est atroce !

Et vous vous demandez certainement, « Est-ce grave docteur ? » Ou encore, que dois-je faire pour y remédier ? Alors, je ne suis pas médecin, mais je vais tout de même pouvoir répondre à vos questions.

Voici mes conseils pour venir rapidement à bout du problème : assurez-vous d’abord de brosser votre animal régulièrement. Pensez également aux compléments alimentaires qui peuvent réduire la chute et interrogez-vous sur son alimentation. La prise de traitements antiparasitaires peut également être recommandée. 

Mais surtout, si vous trouvez que la chute est excessive ou anormale, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Je vous dévoile tout !

Pourquoi votre chat perd-il ses poils ?

Mon chat perd ses poils photo 1

Vous l’avez déjà compris, il existe plusieurs solutions pour remédier au problème. Mais avant toute chose il est fondamental d’en déterminer la cause. 

Tout d’abord, si votre chat perd ses poils, c’est probablement normal. Pas de panique ! À l’instar de l’être humain, le poil de votre animal suit un rythme saisonnier. Il pousse, il meurt, puis il tombe. C’est le cycle de la vie.

En revanche, il se peut aussi que d’autres raisons en soient la cause comme :

  • Le stress
  • Les parasites
  • Une mauvaise alimentation
  • Des maladies

Je vais tout vous expliquer ici :

 

La mue saisonnière

C’est au printemps et à l’automne qu’un chat perd le plus de poils, en raison des changements de température. C’est ce que l’on appelle la mue et elle dure généralement 5 semaines. Pour faire simple, votre animal se prépare à affronter l’hiver avec un pelage plus fourni et anticipe l’arrivée de l’été avec une parure plus légère !

La chute de poils peut parfois être inquiétante, je vous l’accorde, voire même impressionnante pour les chats à poil long. 

Attention, si vous suspectez que la raison n’est pas naturelle et intervient à d’autres périodes que celles indiquées ci-dessus… ou bien de manière que vous jugez excessive ? Alors il se peut que ce soit autre chose. Dans ce cas, le mieux est de consulter.

 

Les parasites

Mon chat perd ses poils photo 2

Plusieurs parasites peuvent être à l’origine de la chute de poils de votre animal. Parmi eux, les teignes ou encore les puces.

Si la puce est plutôt inoffensive, la teigne, elle, est plus dangereuse. Cette dernière se nourrit directement de la kératine du poil. Et alors le pelage disparaît pour laisser place à des zones dépilées, accompagnées de rougeurs et de pellicules.

Dans le cas des puces, la piqûre peut provoquer de l’allergie et donc de fortes démangeaisons. Qui dit démangeaisons, dit grattages et léchages frénétiques, ce qui entraîne fatalement la chute des poils.

Ici, encore, n’hésitez pas à aller consulter un vétérinaire si vous constatez un phénomène anormal. Surtout que la teigne est très contagieuse et peut se transmettre à l’homme !

Par ailleurs, les tiques, les acariens ainsi que les puces peuvent être la cause d’une perte de poil chez votre chat.

 

Le stress ou le mal-être

On dit que le stress est le mal du 21e siècle, chez le chat aussi ! Un certain mal-être ou de l’anxiété chez votre animal peut être responsable de sa chute soudaine de poils.

Vous constatez un comportement anormal ?

Vous avez changé d’environnement récemment ou bien vous venez d’accueillir un nouvel habitant au sein de votre foyer ? Il est très probable que votre compagnon soit malheureux ou tout simplement déstabilisé. En effet, quand un chat n’est pas bien, il a tendance alors à se lécher de façon excessive et à s’arracher les poils.

Même si ce comportement peut-être inquiétant, rassurez-vous, c’est très certainement passager. Ce n’est peut-être qu’un petit coup de blues sans gravité.

 

Les allergies

Il est aussi possible que votre compagnon souffre d’une allergie aux acariens, aux piqûres de puce, à un aliment ou encore au pollen. Oui, les chats aussi en souffrent ! Vous n’êtes pas seul à souffrir du rhume des foins. Sauf qu’ici l’allergie va provoquer des démangeaisons.

Et qui dit démangeaisons, dit ? Grattages intempestifs. Bravo, vous suivez ! Et donc encore une fois, une chute de poils. 

Alors si vous voyez que votre chat se gratte, n’attendez pas. Si c’est bien cela, votre vétérinaire saura vous dire quel allergène est en cause pour le traiter correctement. Et adieu la chute de poils !

 

Une mauvaise alimentation

Mon chat perd ses poils photo 4

Prenez un peu de temps et examinez l’alimentation de votre chat. Est-elle suffisamment équilibrée ? Est-elle adaptée à ses besoins ? Une nourriture qui n’est pas adaptée peut provoquer des carences nutritionnelles et, en conséquence, une perte de poils. 

L’alimentation de premier prix est un facteur qui revient souvent lorsqu’un chat perd ses poils. Alors, assurez-vous d’offrir une nourriture de qualité à votre animal si vous voulez un pelage en bonne santé.

Ou si vous voulez un chat en bonne santé tout court, maintenant que j’y pense. Comme vous, votre animal a besoin d’apports nutritionnels suffisants et d’un régime équilibré pour être vaillant et fort. Ce qu’il y a dans sa gamelle, vous surveillerez !

 

Un dérèglement hormonal

Il faut savoir que le poil pousse, influencé par les hormones. Par conséquent, si votre chat le perd de façon soudaine ou anormale, il est alors possible qu’il souffre d’un dérèglement hormonal. La thyroïde ou les glandes surrénales peuvent en être à l’origine.

Comment l’identifier ? Me demanderez-vous.

Un dérèglement hormonal est souvent facile à reconnaître puisque la zone sans poil est, dans ce cas, localisée sur le dos du chat ou sur ses flancs. 

Toutefois, pour vous en assurer, il est conseillé d’aller consulter un vétérinaire qui effectuera une prise de sang. Il saura ainsi vous guider et vous conseiller pour que votre animal se remette au mieux.

Quelles sont les solutions pour un chat qui perd ses poils ?

Mon chat perd ses poils photo 5

Retrouver des poils partout dans son salon et devoir passer l’aspirateur en permanence n’est pas agréable, je sais. Je vous comprends, je passe moi-même par là. Mais rassurez-vous, il existe des solutions et je vais vous guider.

Brossez-le !

Comme je le disais précédemment, il est fondamental de brosser votre chat régulièrement. Les experts recommandent de le faire une fois par semaine pour un chat à poil court. Et une fois tous les deux jours pour un chat à poil long.

Le brossage va activer la circulation sanguine cutanée et ainsi, stimuler la repousse. Personnellement, je le fais devant la télévision, Matou sur les genoux. 

Mais c’est surtout pour la santé de votre animal qu’il est important de respecter un brossage régulier. En effet, lorsqu’il fait sa toilette, votre compagnon a tendance à avaler des poils morts. 

Le risque ?

Que l’accumulation forme des boules au sein de son estomac et de son œsophage, ce qui peut ensuite être à l’origine de pathologies plus lourdes. Comme des troubles de la digestion ou une occlusion intestinale par exemple. Mais pas de panique, ces boules de poils sont généralement éliminées lors des vomissements qu’elles provoquent.

 

Optez pour des compléments alimentaires et une alimentation riche et variée

Il existe aujourd’hui de nombreux compléments alimentaires efficaces pour redonner force et vitalité au poil de votre chat… comme la levure de bière par exemple !

Une petite cure et c’est reparti ! De même que l’huile de poisson, de maïs et de soja sont imparables pour redonner vie au précieux pelage.

Outre les compléments, assurez-vous tout d’abord que son alimentation est suffisamment variée. Elle doit être riche en protéines, fibres et vitamines. Pour cela, donnez-lui des croquettes et de la pâtée de temps en temps.

N’oubliez pas non plus le poisson pour l’apport en oméga 3 ! Il n’y a pas de secret, un bon régime alimentaire préservera la santé de votre félin. Certains chats sont plus fragiles que d’autres et ont besoin d’une alimentation de premier choix.

 

Des soins antiparasitaires

Les sprays antiparasitaires sont particulièrement efficaces contre les parasites qui se sont installés sans y être invités, dans votre foyer. Vous pouvez les vaporiser dans toute votre maison. Et particulièrement là où votre chat aime se lover pour vous débarrasser des indésirables.

Pensez également aux shampoings ou aux colliers antiparasitaires. En effet, ils sont eux aussi très efficaces pour lutter contre les vilains intrus. Tout comme certains médicaments peuvent aider, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vétérinaire ! Il en existe de nombreux sur le marché.

 

Prenez rendez-vous chez votre vétérinaire

Enfin, si aucune des solutions ci-dessus ne fonctionne ? Alors ne tardez pas à aller consulter votre vétérinaire. Je ne le répéterai jamais assez. Ce dernier saura vous rassurer et vous dire ce qui ne va pas chez votre compagnon adoré. La prise d’un traitement sera peut-être alors nécessaire.

Même si la perte de poils de votre chat peut être parfois inquiétante, elle est, dans la plupart des cas, bénigne. Allergie, simple mue saisonnière, dérèglement hormonal, stress ? Vous l’aurez compris, les causes potentielles sont très nombreuses. Il convient maintenant de déterminer laquelle affecte votre cher matou.

Si certaines sont complètement naturelles et difficiles à éviter ? D’autres sont facilement identifiables et peuvent être rapidement traitées. Une fois le diagnostic posé, vous pourrez ensuite, et seulement ensuite, trouver la solution appropriée.

 

Si vous avez une remarque ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire en bas de cet article. Je lis tous les commentaires et j’y réponds souvent, alors n’hésitez pas !

Bien à vous,

Marie du site Chadoux.com

Passionnée par les chats et leur univers, je suis souvent en contact avec des vétérinaires et des comportementalistes spécialisés dans les chats. Et dans mes articles, je mets à disposition mon expertise pour vous aider à vivre une vie heureuse avec votre matou.

Docteur Sadia

Docteur Sadia

Le docteur Sadia décroche son doctorat en médecine vétérinaire de l'Université des sciences vétérinaires et animales en 2017. Par la suite, elle obtient son Master en Philosophie en médecine clinique. En 2022, le docteur Sadia publie un article de recherche dans la revue internationale européenne NOVUS.


Partagez à vos amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.