8 astuces (surprenantes) pour faire maigrir votre chat facilement

Partagez à vos amis :

🟢 Les informations dans cet article ont été vérifiées et approuvées par le docteur Sadia, une vétérinaire spécialiste.

Votre chat est un peu (beaucoup) enrobé et vous cherchez un moyen de lui faire perdre du poids ? Eh bien, vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, je vais vous partager des astuces efficaces pour vous aider. En fait, le problème d’obésité touche de nombreux félins, notamment les chats d’appartement. Et c’est même devenu la première cause de mortalité chez ces animaux.

Heureusement, il existe d’excellentes solutions pour lutter contre leur surpoids… et pour ainsi prolonger leur espérance de vie ! En effet, il faut adopter quelques bons gestes. Et supprimer quelques mauvaises habitudes… je vous explique tout !

Le saviez-vous ?

Votre chat a besoin de protéines pour satisfaire ses besoins nutritifs. Donc si vous avez les croquettes ont un haut taux de glucides… et peu de protéines, alors votre chat devra en manger davantage pour être rassasié.

Et comme les glucides font grossir… votre chat peut rapidement prendre du poids. Donc souvent, la solution consiste à adopter de meilleures croquettes pour votre matou.

>>> Cliquez ICI pour voir les meilleures croquettes pour votre matou

Comment savoir si mon chat est en surpoids ?

comment faire maigrir un chat photo 1

Le meilleur moyen de savoir qu’un chat est en surpoids est de considérer son Indice de Masse Corporelle (IMC). Mais comme c’est difficile à calculer pour un chat si vous êtes à la maison ? Alors vous feriez mieux de vous référer directement à son poids sur la balance.

En général, un chat est classé obèse quand sa masse dépasse de 20% son poids optimal. Il peut déjà être considéré comme en surpoids si son poids dépasse de 10% son poids optimal.

En comparaison, les quelques 500, 600 ou 700 gr de plus peuvent représenter un excédent de plus de 10 kg chez un Homme de 60 kg. Ce qui explique l’importance de l’excès de graisse corporelle chez les félins obèses ou en surpoids.

Alors pour connaître le poids de votre chat, vous n’avez qu’à le peser. Placez-le sur une balance fiable du genre pèse bébé puis tenez compte des données affichées.

Par exemple, s’il doit peser au maximum 3,5 kg et que vous découvrez un chiffre du genre 4 kg et plus sur l’appareil ? Alors vous pouvez être sûr qu’il est en surpoids ! 

Dans le cas où il est difficile de mettre votre chat sur une balance normale… alors vous devez le mettre dans un panier ou le tenir dans vos bras. Ensuite, vous devez peser le panier ou vous peser sans votre chat et vous devez faire une soustraction des deux poids.

Par ailleurs, vous devez aussi évaluer la forme physique de votre chat pour connaître son poids optimal. Pour ça ? Utilisez le score d’état corporel en dressant une échelle basée sur l’observation et la palpation de votre chat.

Grâce à cette échelle qui va de 1 à 5 ou de 1 à 9, vous pouvez évaluer facilement et rapidement si votre matou est en sous-poids, en surpoids ou à son poids idéal. Le poids idéal étant la note 3 ou la note 5, votre chat peut être classé comme maigre si son score est inférieur à ces chiffres et classé comme gros si son score est supérieur à ces chiffres.

 

La note de docteur Sadia

« Si vous venez de castrer votre chat (masculin) alors il peut y avoir un dérèglement hormonal »

En effet, le corps de votre chat pourrait produire moins d’hormones comme la « leptines ». Et comme cette hormone permet de donner la sensation de satiété à votre chat… alors celui-ci se met à manger encore et encore car il a toujours faim.

Pourquoi mon chat devrait perdre du poids ?

comment faire maigrir un chat photo 2

À l’heure où 52% des chats sont en surpoids dans les pays occidentaux… il est important de surveiller le poids de chaque félin. En effet, les dernières statistiques ont effectivement démontré qu’un chat sur trois est obèse.

De plus, la proportion de chats en surpoids augmente… au point de devenir une véritable épidémie ! Et c’est aussi le second problème de santé le plus courant chez les félins… après les maladies dentaires.

Alors si on considère l’obésité des chats comme une maladie ? C’est parce que c’est un état inflammatoire qui accroît considérablement le stress oxydatif et la résistance à l’insuline. Et les chats en surpoids ont effectivement plus de risque de contracter le diabète et de développer des maladies.

Mis à part cela, l’obésité peut aussi être la cause d’autres maladies plus ou moins graves comme :

  • Les cystites
  • Les calculs
  • Les obstructions urinaires
  • Les gingivites
  • Les stomatites
  • Les maladies parodontales.

Alors quand le chat n’arrive plus à se laver correctement ? Il peut aussi connaître des problèmes dermatologiques importants. Et cela sans parler du fait que le surpoids augmente le risque de tumeurs… ainsi que le risque d’attraper une arthrose ou une lipidose hépatique.

Par ailleurs, l’autre souci avec l’obésité du chat ? C’est qu’il est difficile de diagnostiquer ses symptômes en cas de maladie. En effet, le vétérinaire va effectivement avoir du mal à l’examiner et à le palper en raison de la présence d’une couche de graisse épaisse.

Et il se peut que ce spécialiste des animaux ne parvient pas à faire un dosage précis d’anesthésiant en cas d’anesthésie générale. Ce qui va rendre les risques plus élevés.

Et question qualité de vie ? Les chats un peu enrobés ont généralement du mal à bouger et à se déplacer. Ils ne parviennent pas à effectuer leurs mouvements correctement à cause de leurs rondeurs. Et il se peut même qu’ils développent une intolérance à la chaleur. Ce qui les empêche de sortir et de dormir ou de jouer dehors.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’obésité peut réduire l’espérance de vie des chats. Si les chats domestiqués vivent généralement pendant environ 15 ans, un chat en surpoids peut mourir avant ses 12 ans.

Donc il ne faut donc pas négliger le poids du chat. Et si votre matou présente un problème de surpoids ou d’obésité ? Alors songez à apporter des solutions efficaces pour améliorer sa santé, sa qualité de vie ainsi que son espérance de vie.

8 astuces pour faire maigrir votre chat

comment faire maigrir un chat photo 3

Les astuces ne manquent pas pour venir à bout de l’obésité du chat. En fait, ce problème de santé n’est pas une fatalité. Et il y a de fortes chances que votre matou maigrisse si vous êtes motivé à intervenir.

Alors pour vous donner un petit coup de main ? Je vais vous présenter dans les prochains paragraphes de ce guide quelques conseils efficaces. Ainsi que des solutions qui ne sont pas très difficiles à concrétiser.

Revoir l’alimentation du chat

Puisque le poids est fortement lié à la nourriture, la toute première astuce concerne l’alimentation du chat. Alors je ne vous dis pas de faire suivre un régime alimentaire stricte à votre matou.

Non, en fait il faut juste que vous sélectionniez avec soin les croquettes que vous lui prenez. Et ce que je vous recommande pour un matou en surpoids ? Ce sont les croquettes sans céréales qui contiennent peu de glucides.

En fait, les régimes amincissants ne conviennent pas vraiment aux chats. Alors même s’il est vrai que ces régimes peuvent faire perdre rapidement du poids à matou… ils augmentent leur stress et peuvent les rendre fous.

Et vous ne souhaitez quand même pas que votre chat devienne taille fine et zinzin ? Alors l’idéal est d’agir intelligemment pour que son poids diminue petit à petit.

Et en ce qui concerne les besoins alimentaires du chat ? Rappelez-vous que votre matou est un petit carnivore et aussi un gros grignoteur. Et il préfère manger de petites portions toutes les heures au lieu de savourer. Alors pour subvenir à ses besoins ? Je vous recommande de lui prendre un distributeur automatique de croquettes.

 

Le choix des croquettes

comment faire maigrir un chat photo 4

Du coup, si vous souhaitez donc le faire maigrir, vous devez lui donner des croquettes capables d’apaiser sa sensation permanente de faim. Et pour ça ? Les croquettes que vous devez choisir doivent avoir un bon taux de protéines (environ 40%). 

Question croquettes, optez pour des aliments de meilleure qualité. La marque n’est effectivement pas le seul critère de choix de ces aliments pour chat. Et vous devez aussi considérer :

  • Les ingrédients
  • Les apports nutritionnels
  • Les labels
  • Le goût
  • La facilité à digérer

Bref. Si possible, privilégiez toujours des croquettes saines, délicieuses et adaptées aux besoins du moment de votre félin. Investissez dans des croquettes premium au lieu de croquettes standards proposées en supermarché.

Par ailleurs, n’hésitez pas à vous tourner vers des croquettes spéciales si votre chat a des besoins spécifiques :

Pour ce qui est de la quantité de nourriture pour chat ? Celle-ci peut varier d’une race à une autre. Quoi qu’il en soit, songez toujours à vous référer sur ses besoins nutritionnels.

En général, les pourcentages recommandés pour les croquettes sont :

  • 40% de protéines environ
  • Entre 0 à 20% pour les glucides
  • Entre 15 à 25% de graisses

Ces aliments pour chat doivent aussi renfermer :

  • Entre 5 à 12% de cendres brutes
  • Entre 1 à 3% de calcium
  • 1% de phosphore
  • 1% de magnésium
  • Et le minimum de gluten de maïs et de blé.

Utiliser un distributeur ludique

De nos jours, un très large choix de gamelles s’offre aux maîtres de chat pour stimuler et nourrir leur félin. Ce qui est avantageux avec ce genre d’accessoire, c’est le fait qu’il incite l’animal à travailler et à réfléchir pour recevoir des croquettes.

Mis à part cela, c’est aussi un bon moyen de le faire manger plus lentement. Et ainsi d’installer de manière plus rapide la sensation de satiété chez lui.

Par ailleurs, un distributeur de croquettes interactif encourage aussi votre chat à faire du sport tout en mangeant. Ce qui lui permet de se dépenser et de s’amuser et ce qui va également réveiller son instinct de chasseur.

Alors il se peut que votre chat se mette à bouder pendant quelques jours. En effet, certains matous peuvent avoir du mal à comprendre le fonctionnement du distributeur. Mais ne cédez pas ! Votre chat ne va pas mourir de faim. Et il finira par trouver une solution !

 

Laisser des croquettes en libre-service

Contrairement aux idées reçues, le fait de donner des croquettes à volonté à un chat ne le rend pas obèse. En fait, ce genre d’animal à la capacité de s’autoréguler en matière d’alimentation (normalement).

En effet, à l’état sauvage, le chat sait très bien comment gérer sa nourriture pour ne manquer de rien. Et il prévoit en avance au cas où ses futures parties de chasse seraient infructueuses.

Autrement dit, vous n’avez donc pas à lui apprendre comment gérer ses repas. S’il dispose en permanence de croquettes dans sa gamelle ? Alors il saura qu’il pourra combler son besoin à n’importe quel moment.

Donc, il cessera de grignoter de temps en temps. Il se peut qu’au début, il n’arrive pas à se maîtriser. Mais petit à petit, il changera et il arrêtera de passer devant sa gamelle toutes les heures.

 

Lutter contre le manque d’activité du chat

Pour lutter contre l’obésité du chat, vous devez encourager la pratique de l’exercice par le jeu. Ici, l’idéal est de jouer avec lui ou de lui offrir des jouets.

Ainsi, vous pouvez remplir plus facilement ses besoins de 3 à 4 heures d’activité de chasse par jour. Et vous pouvez l’aider à bien se dépenser pour brûler ses graisses et pour lui faire perdre du poids.

En jouant avec vous, votre chat d’intérieur peut se libérer de tout stress. Et suivre son instinct naturel de félin pour rester en bonne santé mentale et physique.

Alors non seulement il va bouger son corps, mais il va se sentir heureux et épanoui. Il va se rapprocher davantage de vous. Ce qui va renforcer vos liens tout en vous aidant à développer une réelle complicité avec lui.

Si vous lui offrez des jouets, il ne risque pas de s’ennuyer ni de passer son temps à dormir pour gagner davantage de poids. Les balles, les cannes à pêche, les souris peuvent l’occuper pendant plusieurs heures tout en les poussant à courir partout.

Et vous pouvez même installer des parcours de jeux constitués de passerelles, de cachettes, de tunnels, de griffoirs et de ponts dans l’une de vos pièces. Ainsi,  votre chat va disposer d’une véritable aire de jeux.

Enfin, n’oubliez pas de lui offrir un arbre à chat pour qu’il puisse grimper en hauteur, sauter et bondir. En effet, les chats adorent ça… et ça leur fait faire de l’exercice en même temps !

 

Ne pas stériliser le chat

comment faire maigrir un chat photo 5

C’est incontestable, la stérilisation fait prendre du poids aux animaux. En effet, le chat commence à grossir juste après son opération. Et il ne parvient pas à s’autoréguler car il a une sensation de faim permanente.

En fait, la castration du chat entraîne généralement la perte et la modification de certaines hormones. Elle touche particulièrement la leptine, c’est-à-dire l’hormone qui influe sur l’appétit et la prise de nourriture. 

En termes simples, les changements hormonaux ne se contenteront donc pas de ralentir le métabolisme de l’animal. Ils vont aussi augmenter son appétit.

Or, sachez que les chats stérilisés nécessitent moins de calories que les chats normaux. Il faut adapter leur régime alimentaire à ces changements dans son métabolisme pour éviter toute prise de poids.

Et il ne faut surtout pas leur donner des croquettes pour chats classiques. En effet, celles-ci sont souvent trop riches par rapport à leurs besoins énergétiques.

D’ailleurs, la poche qui pend sous leur petit ventre a tendance à augmenter vite et à se remplir de graisse quand ils mangent beaucoup de calories. C’est pourquoi les spécialistes recommandent de diminuer la quantité de nourriture… et d’augmenter leur niveau d’activité physique, après la stérilisation.

Par ailleurs, une surveillance du poids de l’animal est également à effectuer de manière régulière durant les six premiers mois qui suivent l’opération. Comme cela, vous pouvez envisager un changement d’alimentation au cas où un signe de prise de poids apparaîtrait.

 

Éviter certains traitements médicaux

Les traitements médicaux tels que les corticoïdes peuvent faire grossir votre chat. Le surpoids compte parmi leurs effets secondaires et il apparaît généralement après quelques semaines, quand la cortisone est prise sur le long terme.

Normalement, le vétérinaire conseille le sport et beaucoup plus d’activités physiques que d’habitude. Ainsi le chat digère correctement les actifs de ces médicaments et maintient sa silhouette et pour le garder en forme. Mais l’idéal reste le remplacement de ces derniers par d’autres traitements.

 

Vérifier les conditions psychologiques du chat

Comme les êtres humains, les chats peuvent aussi souffrir d’hyperphagie boulimique. Ils peuvent manger beaucoup et à toute allure, même en l’absence de sensation de faim.

En fait, différentes causes peuvent expliquer ce genre de troubles de comportements alimentaires qui se caractérise par une ingestion excessive de nourriture. Entre autres, votre chat peut avoir du stress, de l’anxiété ou d’autres traumatismes et il a un appétit incontrôlable.

Pour éviter tout surpoids et tout risque d’obésité donc, vous devez vérifier les conditions psychologiques de votre chat. Posez-vous des questions du genre : est-il heureux et épanoui ? A-t-il peur de quelque chose ? Demande-t-il autres choses ?

En résolvant tous ses petits problèmes, vous pouvez faire disparaître ses troubles boulimiques. Vous l’inciterez à ne plus consommer de quantités importantes et répétées d’aliments et en même temps, vous l’aiderez à retrouver la ligne.

 

Tenir compte de la race du chat

Savez-vous que certaines races de chat sont prédisposées au surpoids et à l’obésité ?

Le British Shorthair, par exemple, est un chat très gourmand… alors qu’il n’aime pas trop bouger. Et même s’il mange peu de nourriture par jour, il peut se retrouver facilement en surpoids car il passe ses journées à dormir et à farnienter.

Le chat de l’Île de Man, également, est susceptible de prendre du poids vu son grand appétit et sa morphologie. Il dispose d’une constitution physique imposante et de belles rondeurs. 

Ce qui laisse souvent croire à ses propriétaires qu’il a besoin de manger beaucoup plus que d’autres chats et d’afficher un poids lourd sur la balance.

Par ailleurs, je peux aussi parler du Cymric. Ce cousin du Manx ne dispose pas d’une bonne capacité d’autorégulation. Donc, il risque de prendre rapidement du poids si son maître lui laisse de la nourriture en libre-service.

 

Les autres races de chats

Très calme et paresseux, le Ragamuffin peut aussi prendre de l’embonpoint facilement si son propriétaire cède à son envie de manger une bonne portion toutes les heures.

De plus, ce genre de chat se démarque par son physique massif et ses bonnes joues. Ce qui laisse souvent croire qu’il est de nature rondelette et ce qui permet à un éventuel surpoids de passer inaperçu.

Avec son niveau de dépense énergétique assez limité, le Persan est également enclin à développer de l’embonpoint. Cette race de chat se distingue par son caractère très calme et sédentaire.

Il adore admirer ce qu’il y a autour de lui et il refuse de dépenser beaucoup d’énergie au quotidien. Mis à part cela, son corps rond et ses grosses joues peuvent camoufler son surpoids. Ce qui empêche à son maître de le détecter jusqu’à ce qu’il ne devienne particulièrement prononcé.

Étant considéré comme le plus grand chat du monde, le Maine Coon possède une apparence massive. Non seulement sa taille peut atteindre une cinquantaine de centimètres, mais son poids est aussi naturellement plus élevé que celui des autres races de chat.

Du coup, son propriétaire a tendance à ne pas s’inquiéter s’il affiche un poids lourd sur la balance. Pourtant, il est fort probable que le Maine Coon connaisse un surpoids et que ce dernier ne soit repéré que lorsqu’il est particulièrement prononcé.

Mots de la fin

En outre, il n’est pas bon d’avoir un chat en surpoids. Il est vrai que les gros chats sont généralement mignons et séduisants… mais la présence de graisses excessives dans leur corps ne leur permet pas :

  • De rester en forme
  • Ni d’avoir une bonne qualité de vie
  • Ni de vivre longtemps.

Eh oui, les conséquences de l’obésité chez les félins peuvent être sérieuses. C’est pourquoi il faut intervenir dès que leur poids dépasse 10 ou 20% de leur poids optimal.

Toutefois, la solution n’est pas l’adoption d’un régime alimentaire amaigrissant. Vous devez améliorer à la fois la qualité et la quantité de son alimentation. Puis, vous devez l’inciter à se dépenser davantage en jouant de temps en temps avec lui et en lui offrant des jouets.

Vous devez également trouver un moyen de le rendre heureux et totalement épanoui. Et enfin, vous devez considérer sa race tout en évitant de le stériliser et de lui donner des traitements médicaux pouvant stimuler son appétit.

 

Si vous avez une remarque ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire en bas de cet article. Je lis tous les commentaires et j’y réponds souvent, alors n’hésitez pas !

Bien à vous,

Marie du site Chadoux.com

Passionnée par les chats et leur univers, je suis souvent en contact avec des vétérinaires et des comportementalistes spécialisés dans les chats. Et dans mes articles, je mets à disposition mon expertise pour vous aider à vivre une vie heureuse avec votre matou.

Docteur Sadia

Docteur Sadia

Le docteur Sadia décroche son doctorat en médecine vétérinaire de l'Université des sciences vétérinaires et animales en 2017. Par la suite, elle obtient son Master en Philosophie en médecine clinique. En 2022, le docteur Sadia publie un article de recherche dans la revue internationale européenne NOVUS.


Partagez à vos amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.